Assurance auto et confinement : comment profiter de la baisse des primes ?

juillet 10, 2024

La crise sanitaire liée au COVID-19 a entraîné d'importantes réductions des primes d'assurance auto. La diminution des déplacements et des réclamations a permis aux assurés de réaliser des économies significatives. Comment tirer profit de cette baisse des primes pendant le confinement ? Découvrez des astuces pratiques pour réduire la facture et les démarches à suivre pour maximiser vos avantages.

Impact du confinement sur les primes d'assurance auto

Réduction des risques d'accidents corporels

Le confinement a drastiquement réduit la circulation, diminuant ainsi les accidents corporels. En effet, les mesures de télétravail et les restrictions de déplacement ont entraîné une baisse de 91% des accidents corporels. Cette réduction significative des sinistres a permis aux assureurs de réaliser des économies considérables, estimées à environ 2 milliards d'euros.

A voir aussi : Quelles sont les implications d’un divorce sur les crédits immobiliers en cours ?

Économies réalisées par les assureurs

Les assureurs ont économisé des sommes importantes grâce à la réduction des sinistres. Selon l'article L113-4 du Code des assurances, cette baisse de risque permet aux assurés de demander une réduction de leurs primes. UFC Que Choisir a révélé que les automobilistes pourraient récupérer près de 2 milliards d'euros, soit environ 50 euros par voiture.

Diminution des déplacements et des réclamations

Avec la diminution des déplacements pendant le confinement, les réclamations ont également chuté. Les conducteurs qui n'ont pas utilisé leurs véhicules peuvent demander une réduction de leur prime d'assurance. Bien que la suspension complète de l'assurance ne soit pas possible, les assurés peuvent renégocier leurs contrats pour bénéficier de tarifs plus avantageux.

Avez-vous vu cela : Banque pour les micro entrepreneurs : conseils pour trouver l'établissement qui vous convient

Pour des informations supplémentaires, consultez l'article sur https://www.francecasse.fr/blog/assurance-auto-confinement-baisse-des-primes/

Comment profiter de la baisse des primes d'assurance pendant le confinement ?

Contacter son assureur pour négocier une réduction

Pour bénéficier de la baisse des primes, il est essentiel de contacter votre assureur. Expliquez que vos déplacements ont été réduits et demandez une réévaluation de votre prime. Selon l'article L113-4 du Code des assurances, une diminution du risque permet de réclamer une réduction de prime.

Évaluer les options de suspension temporaire

Bien que la suspension complète de l'assurance ne soit pas possible, vous pouvez explorer des options de suspension temporaire. Certains assureurs offrent des ajustements pour les véhicules non utilisés. Par exemple, des automobilistes ont réussi à obtenir des réductions en prouvant que leurs véhicules étaient stationnés en garage sécurisé.

Exemple de démarches réalisées par d'autres automobilistes

Des automobilistes ont partagé leurs expériences de négociation avec succès. Ils ont contacté leur assureur, fourni des preuves de non-utilisation du véhicule et obtenu des réductions sur leurs primes. Ces démarches peuvent vous inspirer à faire de même et économiser sur votre assurance auto pendant le confinement.

Législation et droits des assurés en période de confinement

Article L113-4 du Code des assurances

L'article L113-4 du Code des assurances permet aux assurés de demander une réduction de prime si le risque diminue. Pendant le confinement, cette disposition a été cruciale. La baisse des déplacements a réduit les risques d'accidents, justifiant ainsi la demande d'ajustement des primes d'assurance auto.

Loi Hamon et résiliation de contrat pour kilométrage réduit

La Loi Hamon offre aux assurés la possibilité de résilier leur contrat d'assurance après un an pour souscrire une offre plus avantageuse. Les conducteurs ayant parcouru moins de kilomètres peuvent utiliser cette loi pour obtenir un contrat adapté à leur usage réduit, économisant ainsi sur leurs primes.

Obligations légales de l'assurance auto en France

En France, l'assurance auto est obligatoire, même pendant le confinement. Selon l'article L. 211-1 du Code des assurances, un véhicule doit toujours être assuré pour éviter des amendes pouvant atteindre 3 750 euros. Toutefois, les assurés peuvent demander des ajustements pour refléter la baisse d'utilisation de leur véhicule.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés